Le Puy au Cannet en Coupe de France

Ce week end avait lieu, au Cannet, la demi finale de la coupe de France. Les 8 premières équipes à la fin des matchs allers, sont réparties en deux groupes de quatre, dont le vainqueur sera qualifié pour la finale qui aura lieu à Bercy fin avril.  Pour la première fois de leur histoire les ponots, classés 8éme, ont disputés   cette demi finale. Ils se rendaient au Cannet pour y affronter les locaux (vainqueur de cette coupe la saison dernière), Meaux et Thonon. Un programme « copieux » pour le groupe  de Franck Bornerand.

Le deuxième « plateau » regroupera Hyères, Bordeaux, Toulouse et Marseille, il se déroulera à Toulouse en février.

Au programme le samedi, deux rencontres face aux Cannet et à Meaux. Deux matchs difficiles face à deux grosses « écuries » de notre championnat. La physionomie de ces rencontres était semblable, une grosse pression des adversaires d’entrée qui leur a permis de rapidement prendre les devants pour ensuite gérer leur avance. Deux défaites pour les ponots 79 à 51 contre les locaux et 83 à 52 contre Meaux. Ces deux équipes ayant aussi battues Thonon allaient se retrouver le dimanche pour se disputer la place de finaliste.

Match 2 à Meylan (valerie happ)

Le dimanche, pour leur dernière rencontre, les ponots retrouvaient Thonon, avec pour objectif d’éviter la dernière place de cette « poule ». Auteurs d’une super entame, les coéquipiers de Cédric Burelier, prenaient un bel avantage à la pause (36 à 14). Ils ne lâchaient rien en seconde période et s’imposaient 66 à 40. Un bon résultat qui fait du bien à tout le groupe avant les futures échéances décisives en championnat.

Le dernier match du week end opposait Le Cannet à Meaux, et ce sont les locaux qui l’ont remporté 69 à 58. Ils défendront leur titre, fin avril à Bercy, face au vainqueur du second « plateau » qui se déroulera en février.

Le Championnat va reprendre ses droits, et le groupe du Président Philippe Vérots, va retourner dans le sud, pour y retrouver le Cannet avant de recevoir Hyères. Deux matches  difficiles, face aux leaders du championnat, ou l’objectif sera surtout de travailler le collectif dans l’optique des rencontres qui se profilent face aux concurrents directs pour le maintien.