Le Puy, laborieux, mais vainqueur de Dijon 76 à 46

Après leurs deux superbes performances, les joueurs de Franck Bornerand, voulaient confirmer leur forme actuelle face à Dijon. Les Bourguignons, avec 2 victoires et 2 défaites (plus un match en retard) possèdent une équipe avec quelques jeunes très talentueux. Les locaux, privés de Jérome Durieu et de Dominique Marchegiani devaient se montrer sérieux et ne pas sous estimer cette équipe, pour bonifier la victoire ramenée de Lille.

Cette rencontre n’aura pas atteint des « sommets » en tous cas bien loin de l’intensité du match contre Marseille. Les ponots malgré un bon 1er ¼ temps, malgré quelques maladresses, ne seront jamais parvenu à mettre le rythme qu’ils mettent habituellement.

nu00B010

Lors des 2eme et 3éme ¼ temps ils faisaient beaucoup de mauvaises passes, et rataient pas mal de shoots. Ils permettaient même aux bourguignons, qui n’en demandaient pas tant, de revenir à 9 points à 2 minutes de la fin du 3éme ¼ temps avant de leur mettre un 9 à 0  pour terminer. L’écart se creusait définitivement au dernier ¼ temps suite a de nombreux changement du coach visiteur. Et le score de 76 à 46, bien flatteur, ne reflète pas la physionomie du match.

nu00B01

De cette rencontre on retiendra surtout les 2 points de la victoire qui permet de rester second au contact du leader Marseillais qui à frappé un grand coup en s’imposant à St Avold sur le score de 82 à 64 !! Pour le dernier match de l’année 2014, les phocéens, toujours invaincus, seront les futurs adversaires des protégés du Président Philippe Vérots, le week end prochain !! Et pour ce match au sommet, il faudra absolument jouer un autre basket que face à Dijon, sous peine de prendre une bonne « fessée » face à des Méditerranéens qui seront revanchards après la défaite encaissée, en coupe, il ya 3 semaines. Un gros match en perspective, qui sera le véritable sommet de ses matchs allers, et que le groupe va préparer sérieusement tout au long de la semaine. Il faudra être très costaud physiquement et surtout mentalement pour tenir le « choc » et pour espérer réussir l’exploit afin de ne pas se laisser distancer par les sudistes !! Mais l’équipe en est capable, elle a prouvé à Lille qu’elle pouvait aussi réaliser de grosses performances loin de son parquet !!

Evolution du score : 19-8 ; 17-16 ; 19-14 ; 21-8

Pour le Puy ; Burelier (cap.) (10 pts – 3 ftes) – Arnaud (1 – 1) – Chalat (14 – 3) – Ayache (23 – 3) – Zidi (23 – 3) puis  Vérots (4 – 0) – Chamard (0 – 0) – Berger (1 – 0)

Coach : Franck Bornerand