Le Puy s’incline contre une belle équipe du Cannet

Après Meaux la semaine passée, un autre gros morceau, Le Cannet, se trouvait face aux ponots pour cette deuxième journée.

Face au vice champion de France, vainqueur de la Coupe de France et d’une Coupe d’Europe, la saison dernière, le promu se sera bien battu, mais il sera tombé face à un adversaire supérieur.

12079195_10206455131590290_480252007461825735_n

Les locaux rentrent mal dans la partie et se donnent un handicap de – 9 à la 5ème minute. Face à un tel adversaire, ce départ « catastrophe » va sérieusement leur compliquer la tâche. Mais les ponots ne baissent pas les bras, en resserrant la défense, ils restent dans la partie. Malheureusement un trop grand nombre d’échecs aux tirs ne leur permet pas de recoller aux sudistes. L’écart se stabilise pour arriver à la pause sur un « petit score » 26 à 15 pour les visiteurs.

La pause sera bénéfique aux coéquipiers de Cédric BURELIER, ils semblent enfin décomplexés et ils produisent un jeu beaucoup plus tranchant et surtout plus efficace. Les locaux, poussés par un  nombreux public, reviennent à 3 points. Ils remportent ce 3ème ¼ temps 21 à 17 et tout redevient possible, puisque jusqu’à 5 minutes de la fin l’écart oscille entre 3 et 6-7 points.

Malheureusement, la sortie prématurée (sur blessure) de ZIDI, le pivot ponot, va sonner la fin des espoirs des « hommes » de Franck BORNERAND, qui vont voir les visiteurs se détacher définitivement pour s’imposer 63 à 46.

Au terme d’une partie très intense. Le score final est un peu lourd et ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre.

12105827_10206455121110028_2058908323131799760_n

Les altiligériens, ont connu des hauts et des bas dans cette rencontre, après un « faux départ » ils ont réussi à s’accrocher et à revenir dans la partie, démontrant de réelles qualités mentales. Mais une fois de plus, ils ont pêché dans la finition, un problème récurrent qu’il faudra absolument corriger pour espérer remporter des victoires dans ce championnat où chaque panier raté coûte très cher, face à des adversaires qui ne gaspillent pas beaucoup de « munitions ».

Un départ délicat avec ces deux défaites honorables, face aux deux premiers de la saison dernière, avant de se rendre à Hyères, 3ème de la saison passée et qui vient de remporter, très largement, ses deux premiers matchs de la saison. Encore un match difficile en perspective pour le groupe ponot qui cherchera à travailler, en prévision de futures rencontres, logiquement plus abordables.

Évolution du score :  (6-11) (9-15) (21-17) (10-20)

Le Puy : Boughania (6 pts – 3 ftes), Challat (2 – 2), Burelier, cap : (3 – 1), Durieu (2 – 0), Ksouri (2 – 2), Zidi (13 – 1), Ayache (18 – 2) , Tchormissian (0 – 0), Vérots (NE)

Coach : Franck Bornerand – Assistant : Alain Barou