Malgré un bon match le Puy tombe à Marseille 67 à 59

A trois journées de la fin du championnat les ponots, après leur grosse contre performance face à Meylan, se trouvent dans une position inconfortable au classement. En se déplaçant à Marseille, les altiligériens voulaient, avant tout retrouver leur jeu.  Les méditerranéens qui luttent avec Bordeaux pour la 4 éme place du classement, ne sont pas faciles à manœuvrer, surtout sur leur parquet et la tache s’annonçait donc compliqué pour le groupe de Franck Bornerand.

10351725_10204872942058158_6164947594638471620_n copie

Au cours de cette rencontre, le groupe ponot aura largement rivalisé avec son adversaire. Auteur d’un bon départ, les aniciens après avoir remporté le 1er ¼ temps 16 à 14 se faisaient dépasser au cours du second ¼ temps et ils comptaient 5 points de retard à la pause. 31 à 26 pour les locaux.

Au retour des vestiaires, ils reprenaient l’avantage et avaient de nombreuses occasions d’enfoncer « le clou » et de prendre leurs distances. Malheureusement, à cause d’une adresse catastrophique, ils ne concrétisaient pas les belles actions bien construites. Les locaux n’en demandaient pas tant et ne se privaient pas pour reprendre les devants et pour s’imposer difficilement 67 à 59.

Cette nouvelle défaite à  donc un gout amère car,  malgré une belle réaction, beaucoup d’envie et un jeu retrouvé, la maladresse dans la finition aura une nouvelle fois pesé lourd. Trop lourd pour pouvoir s’imposer !!! Rageant car avec plus de réalisme et pas seulement sur cette rencontre, le maintien serait largement assuré et l’équipe disputerait les places d’honneurs.

Maintenant il reste deux matchs pour assurer le maintien, et le prochain à Thonon, le 2 Avril sera décisif. Même si les savoyards s’étaient imposé au match aller au Palais des Sports, les deux équipes comptent le même nombre de points. On peut d’ores et déjà dire malheur au vaincu. Le vainqueur sera assuré de ce maintenir et évitera toutes mauvaises surprises lors de la dernière journée, car il est fort probable que plusieurs équipes (Meylan, Toulouse, Le Puy ou Thonon) soient départagées au goal average, pour accompagner Clichy à l’étage inférieur.