Meaux gagne au Puy, 56 à 55, dans le money time

Pour la 16éme journée de NA, le groupe de David Vérots recevait Meaux, le Champion de France, en titre. Une rencontre qui s’annonçait difficile face à une équipe qui venait de perdre contre Hyères en Championnat et contre St Avold en demi-finale de la Coupe de France. Les Meldois, privés de Cayol, international tricolore jusqu’à la fin de saison, comptaient bien stopper cette mauvaise série.

 

A une semaine de leur 1ere participation à l’Euroligue cette rencontre face à un des ténors du championnat était une excellente préparation pour les ponots qui savaient qu’une victoire leur assurerait définitivement une place au Final Four.

Les altiligériens ont très bien démarré la rencontre, sans complexe, avec une grosse défense qui perturbait énormément les meldois et une belle adresse en attaque ce qui leur permettait de remporter ce 1er ¼ temps 22 à 14. Mais aux cours du 2éme acte les visiteurs refaisaient « surface » grâce à une défense plus strict. Les débats étaient équilibrés mais ils recollaient au score, 36 à 35, grâce à un shoot à 3pts « venu d’ailleurs », au buzzer, de leur pivot Bellers oublié par la défense ponote. Tout était à refaire pour les locaux qui avaient pourtant réalisé une superbe 1ere mi-temps.

La 2éme période était très disputée et très serrée entre les deux équipes, très proches l’une de l’autre et qui savaient que la victoire était très importante pour la suite de la saison. Le jeu était très physique et d’une grosse intensité, mais les maladresses aux shoots se succédaient, notamment du côté des locaux qui « vendangeaient » énormément de points tant aux shoots qu’aux lancers francs ce qui allait au final causer leur perte. Malgré une bonne défense, 2 ou 3 « oublis défensifs » dont un nouveau shoot à 3 pts au buzzer en fin de 3eme ¼ temps allait peser lourd au final face à des visiteurs qui n’en demandaient pas temps et qui s’imposaient au finish 56 à 55. Un triste dénouement pour l’équipe du Président Philippe Vérots, qui pourra regretter, une nouvelle fois, son manque d’efficacité aux shoots « faciles » ce qui ne pardonne pas face à de tels adversaires et qui pourrait bien compromettre la participation au Final Four, car St Avold se rapproche dangereusement !!

Maintenant place à l’Euroligue avec un départ mercredi en Italie pour disputer 4 rencontres, vendredi et samedi, face à des équipes Russe, Polonaise, Israélienne et les Italiens. Dans cette poule de 5 équipes seul le 1er sera qualifié pour la suite de la compétition.

Evolution du Score : (22-14) ; (14-21) ; (11-13) ; (8-8)

Pour le Puy : Wright (10 Pts – 4 Ftes) – Challat (8 – 3) – Damoizeau (4 – 1) – Megrini (14 – 4) – Zidi (16 – 4) – Arnaut N (3 – 1) – Arnaud G (Cap) (0 – 0) – Chamard (NPJ)

Coach: David Verots